Comment créer un mini-jardin dans votre intérieur

Le terrarium est une solution très appréciée pour faire pousser des plantes dans une maison. Ce type de serre en verre est très simple à installer et est également très facile à entretenir. Voici un guide détaillé sur la manière de créer votre propre terrarium.

réaliser un terrarium plante
réaliser un terrarium plante

De quoi avez-vous besoin

Avant de commencer, vous devez déterminer la taille du terrarium que vous souhaitez créer. Si vous avez un espace limité, vous pourrez acheter un petit récipient en verre. Par exemple, un bocal à poisson peut faire l’affaire. Vous pouvez également acheter un récipient spécialement conçu pour le terrarium en verre sur Internet.

Pour commencer, vous devez choisir les plantes que vous souhaitez mettre dans votre mini-jardin. En fonction de l’espace que vous avez à disposition, vous pouvez combiner différentes variétés ou uniquement une seule plante. Vous pouvez également choisir des plantes qui ont des feuilles de différents types et de tailles. Par exemple, des petites feuilles pourront faire l’affaire si vous disposez d’une petite surface. Dans ce cas veillez à placer des plantes à croissance lente.

La Lumière pour votre terrarium

Pensez également à l’éclairage. L’éclairage naturel ou alors reproduire les rayons naturels du soleil pour être suffisant pour votre plante. Les plantes ont besoin d’UVA et d’UVB pour leur photosynthèse. Si vous ne disposez pas d’un endroit où vous pouvez la mettre à l’extérieur, il est possible de placer une ampoule de basse consommation (20-25 watts) à l’intérieur du récipient. Elle fournira une lumière blanche chaude qui sera bénéfique pour votre mini-jardin.

Choisissez un endroit près d’une fenêtre ou alors dans une pièce de la maison qui en a besoin. Le terrarium ne doit pas être trop exposé non plus car l’éclairage à travers le verre augmentera considérablement la température à l’intérieur de l’habitat.

Décidez ensuite quel type d’engrais vous allez utiliser. À part l’engrais naturel (poudre de terre, compost, etc.), vous pouvez utiliser un engrais liquide pour un mini-jardin.

Créer votre terrarium

aménagez votre terrarium
aménagez votre terrarium

Commencez à remplir votre récipient avec le sol de votre choix (mélange de terre et de sable). Il vous faudra laisser une surface libre au fond du récipient pour pouvoir y mettre les plantes qui ont besoin d’un substrat drainé. Ajoutez du compost en surface du sol et du terreau organique, si vous le pouvez. Laissez un espace libre à l’avant de votre récipient pour y mettre les plantes qui ont besoin d’un substrat drainé.

Attendez la fin de la journée ou tard dans la soirée avant de planter les plantes dans le sol. Lorsque le sol est humide, il est plus facile de faire pénétrer les racines dans le sol et c’est plus propice au développement des racines.

Faites attention à bien remplir le récipient d’eau. L’idéal est que l’eau arrive jusqu’à la moitié du récipient. Il ne faut pas que le récipient soit complètement submergé, vous risqueriez de noyer les plantes.

Ventilation pour votre terrarium

En fonction des plantes que vous avez choisi vous devez créer le climat adapté dans votre terrarium. Il existe 2 sortes de climats:

Désertique

Tropical

Pour un terrarium tropical l’habitat doit rester fermé et la transpiration de la plante permet de manière autonome a assurer le bon taux d’humidité.

Pour un terrarium désertique, l’air doit être sec et la température chaude. Il faut donc une ouverture conséquente du bocal. Plus l’ouverture est grande et plus l’air circule.

Plante à mettre dans votre terrarium

Les plantes sont multiples et variées. Nous vous conseillons des plantes à croissance lente afin de maîtriser la pousse et dont de limiter la taille des branches ou des feuilles.

exemples de plantes
exemples de plantes

Pour les terrariums désertiques nous vous préconisons des cactus ou des succulentes.

Pour des terrariums humides fermés nous avons dressé cette liste:

  • de la mousse
  • mousse boule
  • Vesicularia reticulata
  • Marchantiophyta 
  • des fougères
  •  Davallia
  • Asplenium nidus
  •  Selaginella martensii
  • Athyrium

Maintenant vous pouvez profiter

Vous pouvez maintenant installer votre mini-jardin dans votre intérieur, en y faisant attention à ce que le terrain soit toujours humide et qu’il n’y ait pas de courant d’air.

Vous avez un mini-jardin en vase, c’est parfait pour commencer à apprendre les techniques de jardinage en intérieur. Il est important de bien lire les conseils du fabricant du vase et d’être attentif aux besoins des plantes que vous vous apprêtez à planter. Un bon jardinier commence par se former mais aussi par prendre soin des plantes qui lui sont confiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *